Menu

From Ivry dedicated to Ivry Gitlis (2007)

Je suis très reconaissant à Lorraine Vaillancourt qui m’a donné l’occasion de terminer from Ivry. En effet, dans un premier temps, cette petite pièce musicale avec images était née pour deux “ensembles”, c’est à dire l’ensemble Ivry audio (musique fixée) et l’ensemble Ivry image (video). Lorraine m’a donné l’occasion d’écrire l’ensemble Ivry instrumental. Je l’ai immaginé comme une sorte de “memoire vivante” et pas fixée, à compléter les deux  autres aspects.
le geste musical de cette partie pour instruments est evidemment deduit et inspiré de la personnalité multiforme d’Ivry. J’immagine donc touts les instruments comme des véritables personnages-acteurs de théâtre, comme des doubles infinis d’Ivry lui même. Par consequent, j’aimerais bien que toutes les annotations de dynamique soient interpretées en partant d’un état intérieur du personnage même. Je suis parti de suggestions que je me limite ici à vous donner, numero par numero, en pensant à la musique comme un réflexe du corps:
le demi-sommeil, le réveil et l’abandon à l’absence d’énergie n° 1/2
la fatigue immobile du corps n°3
identification avec le passage de la lumière à travers les rideaux n° 4/5
conscience n°6
L’écriture pour instruments est conventionnelle. Ainsi je n’aime pas l’electronique qui tente de réproduire les instruments acoustiques, je n’aime pas beaucoup (sauf exceptions dues) une certaine musique contemporaine qui force les instruments acoustiques vers des territorires qui appartient à autres identités (musique concrète, electronique, etc.) N’ayant dans mon coeur aucune hiérarchi entre les différents genres musicaux ou instruments, je suis intéressé par les possibilités dramaturgiques et les relations possibles prami des identités historiquement et tecniquement très différentes. Je voudrais donc que, dans la phase concert, la rélation entre ensemble Ivry audio et ensemble Ivry instrumental soit (par rapport à la source sonore générale) le plus possible un unicum. C’est justement la rélation à armes égales et sur le même plan entre les deux sources sonores (comme deux ensembles différents qui jouent ensemble) à construire le sens de cette pièce musicale. Par conséquent il serà très important de veiller a un amplification soignée de chaque instrument, mais aussi une mise en scène-audio aussì attentive plus possible pour que les limites entre la musique live et la musique fixée soient le moien vivident possible peuvent.

Andrea Liberovici